Accessibilité Aller au contenu Engrais chimiques et agriculture intensive

Engrais chimiques

Article publié dans Agriculture et développement durable

Homme aspergeant un champs de pesticides

Les engrais chimiques sont utilisés dans le cadre d'une agriculture intensive afin d'augmenter la croissance et le rendement des cultures.

Il existe trois grandes familles d'engrais chimiques :

  • les engrais azotés : l'azote est un élément très important pour la croissance des végétaux. Il est présent naturellement dans l'atmosphère, mais les engrais chimiques en apportent de bien plus grandes quantités.
  • les engrais potassiques : la potasse est naturellement présente dans les terres, certains sols étant plus riches que d'autres. Quelques végétaux sont particulièrement avides de potasse, tels que les pommes de terre, les betteraves, ou encore la vigne.
  • les engrais phosphatés : ils apportent à la terre du phosphore, de l'aluminium, de l'azote et du calcium.

Les engrais chimiques permettent d'obtenir un plus grand rendement agricole, mais sont responsables d'une pollution massive des sols et de l'eau. Les nitrates et phosphates notamment, présents dans les engrais chimiques, atteignent les cours d'eau et nappes phréatiques par infiltration.

Les phosphates provoquent l'eutrophisation de l'eau, c'est-à-dire un excès de nutriments, se traduisant par une croissance excessive des algues et une diminution de l'oxygène, ce qui modifie massivement l'écosystème en place, détruisant la biodiversité et favorisant la croissance d'espèces nuisibles.

Les engrais azotés riches en nitrates très solubles dans l’eau sont la cause majeure de la pollution des réserves d'eau potable de la planète. L'eau nécessite des traitements pour être consommée, et cette pollution est responsable du problème majeur d'accès à l'eau potable.

La solution de lutte contre les pollutions générées par les engrais chimiques est le développement de l'agriculture biologique au détriment de l'agriculture intensive.
Mais selon Jacques Diouf, le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), il semble impossible de se passer des engrais chimiques pour nourrir 6 milliards (et 9 milliards à l'horizon 2050) d'humains sur terre.

Dans une perspective de développement durable, il s'agit de trouver le juste équilibre d'une agriculture raisonnée : utilisation restrictive d'engrais chimiques, en appliquant notamment le bon dosage, et développement de l'agriculture biologique, autant que possible.

Partagez cet article

Dernières actualités concernant engrais chimiques

  1. Réserves d'eau : les 2/3 des nappes phréatiques ont un niveau bas à très bas

    Réserves d'eau : les 2/3 des nappes phréatiques ont un niveau bas à très bas

    18 août 2017 Actualité de l'eau et de l'alimentation Le niveau des nappes phréatiques est dégradé cet été dans l'hexagone. Conséquence du déficit de pluie l'hiver dernier, la plupart des régions ont un niveau de réserve d'eau insuffi...
  2. Sécheresse : 81 départements touchés par le manque d'eau en France

    Sécheresse en France : 81 départements touchés par le manque d'eau

    25 juil. 2017 Actualité de l'eau et de l'alimentation Le déficit de pluie l'hiver dernier sur une grande partie du territoire a engendré une situation très préoccupante cet été, en matière de réserves d'eau. 81 départements sont aujou...
  3. Biodiversité : le nombre d'espèces diminue de façon alarmante

    Biodiversité : le nombre d'espèces diminue de façon alarmante

    20 juil. 2017 Actualité de la biodiversité Une étude de chercheurs américains et mexicains publiée dans Proceeding of the National Academy of Science (PNAS), dénonce le recul massif des espèces de vertébrés, aussi bien en n...
  4. Biodiversité : le nombre d'espèces diminue de façon alarmante

    Biodiversité : le nombre d'espèces diminue de façon alarmante

    20 juil. 2017 Actualité de la biodiversité Une étude de chercheurs américains et mexicains publiée dans Proceeding of the National Academy of Science (PNAS), dénonce le recul massif des espèces de vertébrés, aussi bien en n...
  5. Réserves d'eau : 74 % des nappes ont un niveau bas à très bas

    Réserves d'eau : 74 % des nappes ont un niveau bas à très bas

    18 juil. 2017 Actualité de l'eau et de l'alimentation Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) a publié le niveau des nappes phréatiques au 1er juillet 2017. Les deux tiers des nappes affichent un niveau bas à très bas.
  6. 03 juil. 2017

    Comment diminuer facilement votre consommation d'eau ?

  7. 16 juin 2017

    La randonnée, un loisir nature à la portée de tous !

  8. 11 mai 2017

    Le putois est menacé de disparition

  9. 09 mai 2017

    Transition énergétique : quelles sont les mesures d'Emmanuel Macron ?

  10. 09 mai 2017

    Transition énergétique : quelles sont les mesures d'Emmanuel Macron ?

  11. 09 mai 2017

    Transition énergétique : quelles sont les mesures d'Emmanuel Macron ?

  12. 19 avr. 2017

    Préparez votre Fête de la Nature au mois de mai !

  13. 14 avr. 2017

    2 milliards de personnes consomment de l'eau potable contaminée

  14. 14 avr. 2017

    2 milliards de personnes consomment de l'eau potable contaminée

  15. 10 avr. 2017

    Allergies : les pollens sont bien installés sur la quasi-totalité de l'hexagone

Suivez-nous