Accessibilité Aller au contenu Agriculture intensive pesticides engrais chimiques

Agriculture intensive

Article publié dans Agriculture et développement durable

agriculture

L'agriculture intensive est caractérisée par l'utilisation massive d'intrants (produits, matériels). Elle repose sur une mécanisation poussée et l'usage d'engrais chimiques, de pesticides, fongicides, herbicides…afin de maximiser la production.

Ce mode de production assure un rendement des cultures important, ce qui permet de nourrir une population mondiale toujours plus nombreuse ; mais il met en péril la biodiversité et la santé humaine, en étant responsable de la pollution des sols, des nappes phréatiques et cours d'eau souterrains.

Les eaux polluées par les substances chimiques et organiques utilisées dans l'agriculture intensive s'infiltrent dans le sol, ruissellent, pour atteindre les nappes phréatiques, les cours d'eau souterrains et les rivières avoisinantes.

Le traitement des eaux polluées par les nitrates et les produits phytosanitaires notamment est très coûteux, et son efficacité est limitée. Le traitement des eaux ne peut pas anéantir toutes les substances chimiques ou organiques utilisées dans l'agriculture intensive, qui se retrouvent au final dans l'environnement.

L'eau est durablement polluée, dégrade voire détruit la biodiversité présente dans les sols et les cours d'eau, et ne peut pas être consommée par l'homme sans être traitée, sous peine de maladies hydriques graves, qui peuvent s'avérer mortelles.

L'agriculture intensive contribue à la désertification des sols. Les haies, les petits bois, les talus, les prairies sont détruits pour favoriser la plus grande surface agricole possible : mais ils contiennent une riche et essentielle biodiversité, et leur éradication est également responsable de fortes inondations, car les barrières naturelles au ruissellement des eaux n'existent plus

De plus, les besoins de plus en plus importants en surface agricole contribuent à la déforestation.

Le recours à l'agriculture intensive apparaît cependant indispensable, notamment afin de contribuer à la résolution de la crise alimentaire mondiale qui sévit depuis 2007. Elle doit cependant être utilisée avec la perspective durable de nourrir le plus grand monde, et non de réaliser un maximum de profit au détriment de l'environnement et des pays en voie de développement.

En effet, les exploitations pratiquant ce type d'agriculture appartiennent majoritairement à de grands propriétaires terriens, qui perçoivent des subventions agricoles élevées pénalisant les pays en voie de développement, et dont l'activité défavorise voire anéantit les petits paysans et les cultures vivrières.

L'alternative écologique à l'agriculture intensive est l'agriculture biologique. L'agriculture raisonnée représente un entre-deux, car elle s'autorise l'utilisation de produits phytosanitaires mais de façon raisonnable, uniquement s'ils s'avèrent vraiment indispensables, et privilégie les traitements biologiques.

Partagez cet article

Dernières actualités concernant agriculture intensive

  1. Épandage de pesticides

    L'épandage de pesticides restreint près des écoles

    10 juil. 2014 Actualité de l'agriculture et de la pêche Les députés ont voté la nuit dernière des mesures de restriction de l'épandage de pesticides aux alentours des lieux sensibles comme les écoles ou les crèches.
  2. Interdiction des pesticides

    L'exposition aux pesticides augmente le risque d'autisme pour les enfants

    24 juin 2014 Actualité de la santé Une étude américaine publiée dans la revue Environmental Health Perspectives fait le lien entre l'exposition aux pesticides pendant la grossesse et la présence de troubles autistiq...
  3. Agriculture intensive

    Les émissions de gaz à effet de serre de l'agriculture continuent d'augmenter

    20 juin 2014 Actualité de l'agriculture et de la pêche L'organisation mondiale des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) constitue une base de données sur les émissions de gaz à effet de serre d'origine agricole. Les...
  4. Maïs OGM

    L'Europe assouplit les conditions de culture d'OGM

    13 juin 2014 Actualité de l'agriculture et de la pêche Chaque pays membre de l'Union Européenne sera libre de cultiver ou non des Organismes Génétiquement Modifiés sur son territoire. Une décision à double tranchant, qui facilitera l'i...
  5. Champs de maïs

    Les dernières parcelles de maïs OGM ont été détruites en France

    09 juin 2014 Actualité de l'agriculture et de la pêche Des agriculteurs de Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne avaient planté du maïs OGM avant l'interdiction définitive de culture du maïs génétiquement modifié. Ces champs viennent d'ê...
  6. 30 mai 2014

    La ferme des 1000 vaches sous haute tension

  7. 27 mai 2014

    Ségolène Royal veut interdire l'épandage aérien de pesticides

  8. 06 mai 2014

    Les OGM définitivement interdits en France

  9. 29 avr. 2014

    21 résidus de pesticides retrouvés dans les cheveux d'enfants

  10. 09 avr. 2014

    Les abeilles continuent de mourir en Europe du Nord

  11. 19 mars 2014

    Semaine pour les alternatives aux pesticides : et pourquoi pas toute l'année ?

  12. 12 mars 2014

    Beaucoup trop de bactéries résistantes aux antibiotiques dans le poulet et la dinde

  13. 24 févr. 2014

    Un viticulteur bio devant la justice pour avoir refusé de traiter ses vignes

  14. 18 févr. 2014

    La course législative pour interdire les OGM en France

  15. 05 févr. 2014

    Les pesticides des centaines de fois plus toxiques que leur évaluation

Suivez-nous