Accessibilité Aller au contenu Eoliennes en mer : les lauréats de l'appel d'offre sont désignés

Eoliennes en mer : les lauréats de l'appel d'offre sont désignés

Publiée le 10 avril 2012 à 05:56 dans Actualité de l'énergie

Un premier appel d'offre a été lancé en été dernier par le gouvernement pour le développement d'éoliennes en mer. Les lauréats ont été annoncés par le ministère de l'écologie. Une puissance de 2000 MW sera fournie par ces futures éoliennes.

Eoliennes en mer

Dans le cadre du développement des énergies renouvelables dans la production d'électricité en France, impulsé par le Grenelle de l'environnement, le gouvernement lancera plusieurs appels d'offres pour le développement d'éoliennes offshore au large des côtes françaises.

Le premier appel d'offre lancé en juillet 2011 a retenu les sites et les entreprises suivantes : Fécamp (Seine-Maritime, puissance 498 MW), lauréat : Eolien Maritime France ; Courseulles-sur-Mer (Calvados, puissance 450 MW), lauréat : Eolien Maritime France ; Saint-Nazaire (Loire-Atlantique, puissance 480 MW), lauréat : Eolien Maritime France ; Saint-Brieuc (Côtes d’Armor, puissance 500 MW), lauréat : Ailes Marines SAS.

Le Tréport (Seine-Maritime – Somme) a été déclaré sans suite, le prix d'achat d'électricité présenté dans le dossier étant trop élevé selon la Contribution au Service Public de l’Electricité (CRE).

"La société Eolien Maritime France (EMF), dont les actionnaires principaux sont EDF Energies Nouvelles et Dong Energy Power, énergéticien danois, propose des éoliennes fournies par Alstom. La société Ailes Marines SAS, dont les actionnaires principaux sont Iberdrola, énergéticien espagnol, et EOLE-RES SA, propose des éoliennes fournies par Areva et des partenariats avec Technip et STX notamment" précise le ministère de l'écologie.

"La sélection de ces lauréats permet dès à présent le déploiement d’une puissance totale de près de 2 000 MW, un investissement de 7 milliards d’euros, et la création de 10 000 emplois industriels directs dans les régions Pays-de-la-Loire, Bretagne, Basse-Normandie et Haute-Normandie" annonce le ministère.