Accessibilité Aller au contenu veolia fabrique du biodiesel avec l'huile de friture

Veolia veut recycler les huiles de friture de la restauration

Publiée le 16 octobre 2008 à 10:51 dans Actualité de l'énergie

Le Groupe Veolia a annoncé son intention de recycler les huiles de friture du secteur de la restauration afin de fabriquer du biodiesel.

Huile de friture

La première unité de production de biodiesel française, axée sur la valorisation des déchets des Huiles Alimentaires Usagées (HAU) avec compléments d'huiles vierges d'origine végétale, sera lancée par Veolia Propreté en 2009. Elle sera basée à Limay dans les Yvelines.

Cette usine sera proche du centre de traitement et de valorisation des déchets dangereux de Veolia Propreté. Selon Veolia, cette situation "permettra le recours au transport alternatif fluvial pour l'alimentation de l'unité et le transport du produit fini, des synergies au sein du Groupe Veolia Environnement à travers la mutualisation des échanges énergétiques induits par la proximité de l'autre site SARP Industries d'une part, et la collecte directe des Huiles Alimentaires Usagées (HAU) par une filiale dédiée de Veolia Propreté d'autre part".

Une capacité de production de 60 000 tonnes de biodiesel a été fixée.Veolia travaillera en partenariat avec Lesieur, leader du marché des huiles en France, afin de récolter les huiles usagées dans les restaurants.

Cette décision intervient dans un climat défavorable aux biocarburants, accusés de contribuer à la hausse des prix des denrées alimentaires responsables de la crise alimentaire mondiale, et dont l'efficacité écologique est remise en cause, notamment à cause de la déforestation qu'ils induisent.

Selon Laurent Bromet, directeur de la section biocarburant de Veolia, le recyclage des huiles de friture pourrait à terme représenter 5 % à 6 % de la production totale de biodiesel en France.