Accessibilité Aller au contenu 450 millions d'euros pour les transports collectifs et la mobilité durable

450 millions d'euros pour les transports collectifs et la mobilité durable

Publiée le 13 mai 2013 à 06:35 dans Actualité du transport

Développer les transports en commun et la mobilité durable s'inscrit pleinement dans les enjeux écologiques, économiques et sociaux du développement durable. Le gouvernement a mobilisé une enveloppe de 450 millions d'euros pour les projets des collectivités locales.

Piste cyclable

Réduire le trafic routier et ses nombreuses nuisances (pollution de l'air, pollution sonore, détérioration du cadre de vie...) est un des objectifs de la politique de transition écologique du gouvernement.

Les collectivités locales en métropole (sauf Ile-de-France) et Outre-Mer sont incitées à mettre en place des projets de développement des transports en commun et des actions de mobilité durable.

Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche a lancé un appel à projets pour promouvoir les transports collectifs et la mobilité durable. Une enveloppe de 450 millions d'euros y sera consacrée.

Construction de métro, tramway, tram-train, bus, navette fluviale, maritime, transport par câble ou crémaillère, investissement pour le déplacement à vélo, actions innovantes... les projets des collectivités seront financés, sur dossier.

"Pour l’évaluation des dossiers, l’appel à projets appréhendera en particulier l’intérêt du projet au regard des enjeux de développement durable touchant au cadre de vie et à l’accessibilité, à la qualité de l’air, à la bonne gestion des espaces, à la transition énergétique et à la cohésion sociale. A cette fin, les projets contribuant à l’amélioration de la desserte des quartiers prioritaires de la politique de la ville bénéficieront d’un taux de subvention qui pourra être majoré jusqu’à 10 % supplémentaires" explique le ministère de l'écologie.

Les dossiers doivent être remis au ministère avant le 15 septembre 2013 et les résultats seront communiqués en décembre 2013, pour des travaux qui devront commencer avant fin 2016.

Partagez cette actualité

Suivez-nous