Accessibilité Aller au contenu L'hiver froid a tué 6 000 personnes de plus

Le froid de l'hiver a tué 6 000 personnes de plus

Publiée le 14 avril 2009 à 07:17 dans Actualité de la santé

Selon une estimation de l'Institut de Veille Sanitaire (INVS), une augmentation de 6 000 décès par rapport aux 3 années précédentes a été constatée au cours de l'hiver dernier à cause du froid, de la grippe et des pathologies respiratoires.

Sous la neige

"Depuis le début de l'année 2009, une hausse des effectifs de décès est enregistrée comparativement aux 3 années précédentes" constate une étude de l'INVS portant sur 70 % des décès en France.

La vague de froid qui s'est abattue en janvier a affecté les plus fragiles et tout particulièrement les personnes de plus de 85 ans.

L'hiver 2009 a été le plus froid de ces 20 dernières années et a été accompagné de l'épidémie de grippe la plus forte depuis 12 ans. Les 5 premières semaines de l'épidémie, 1 240 000 personnes avaient consulté leur médecin généraliste pour une grippe clinique.

"La pathologie respiratoire infectieuse a été très présente chez les personnes âgées" depuis le début décembre 2008, ajoute l'INVS.

Les régions Basse-Normandie, Bourgogne, Bretagne, Languedoc-Roussillon et Poitou-Charentes sont les plus affectées par cette augmentation du nombre de décès. La vaccination reste la meilleure solution pour lutter contre les infections hivernales, même pour les "personnes qui féquentent les personnes âgées" précise le docteur Loïc Josseran, membre de l'INVS.

Un constat similaire a été réalisé dans d'autres pays européens, notamment le Portugal, la Suède, le Danemark et le Royaume-Uni.